Les origines du thermomètre bébé

de | novembre 15, 2016

Le thermomètre bébé est rentré dans les usages aujourd’hui. Et on ne se pose jamais la question de savoir quelle est son origine. Interrogation à laquelle cet article tente de répondre.

Les tout premiers thermomètres

thermometre tetine bebe buddy visiomedÉtymologiquement, le mot thermomètre est tiré de la langue grecque. En Grec, le mot « thermos » signifie « chaud » et le mot « métron » signifie « mesure ».

L’aventure du thermomètre commence déjà dans l’antiquité. À cette époque, on ne parle pas encore de thermomètre, mais de « thermoscope ». L’appareil ne mesurait pas encore les variations de température, mais ne faisait que les afficher.

L’invention du terme « thermomètre » est due au chercheur jésuite Jean Leurochon en 1624. Le tout premier thermomètre voit le jour au XVIIe siècle grâce au duc Ferdinand de Médicis, précisément en 1654. Ce premier modèle est en fait un tube en verre qui enfermait une solution d’alcool. Ce premier prototype est dédié à la mesure des variations du temps. Il permet à son créateur de mesurer la température en hiver et en été.

L’évolution du thermomètre

À partir du XVIIIe siècle, d’autres scientifiques tentent d’améliorer le thermomètre du duc de Médicis. L’allemand Daniel Gabriel Fahrenheit est celui va marquer un tournant décisif dans l’histoire en remplaçant l’alcool auparavant contenu dans le thermomètre, par du mercure. Du côté du design, il est aussi celui qui donne au thermomètre sa forme définitive. Cela se passe en 1717.

En 1741, le scientifique suédois André Celsius est celui qui fixe une mesure à la congélation et à l’ébullition de l’eau. Il choisit 0 degré pour l’ébullition et 100 pour la congélation. Ce n’est qu’après sa mort, que son système de mesure de la température est inversé et adopté puis que son nom est ajouté aux degrés ( et le système n’a pas changé, car aujourd’hui on a toujours 100 degrés Celsius pour l’ébullition et 0 degré Celsius pour la congélation).

Ensuite, d’autres écoles européennes et d’autres scientifiques créent d’autres types de thermomètres (on peut citer : le thermomètre à gaz, le thermomètre magnétique, etc.)

Le thermomètre actuel

Il faudra attendre le XIXe siècle pour que la science se mette à étudier les liens entre température corporelle et fièvre. C’est grâce à Carl Wunderlich que le thermomètre devient véritablement un outil utile de la médecine.

Le thermomètre tel que nous le connaissons aujourd’hui est développé aux États-Unis par le chercheur Édouard Seguin et naît en France pendant la Première Guerre mondiale.

Dans la même catégorie :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.